Histoire d’un papa nomade…

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez qu’on a commencé à « recruter » des ambassadeurs MeroMero. Sinon, et on ne vous en veut pas, c’est par ici que ça se passe.

Aujourd’hui, on vous présente Samuel. Enfin… Samuel et Marcel, nos deux nouveaux ambassadeurs. Marcel est né en 1954. C’est un Citroën de type H en tôle ondulée, double pare-brise, porte coulissante, moteur essence de traction, 3 vitesses et un look terriblement vintage. Marcel a livré du vin dans le bordelais presque toute sa vie. Quelle vie ! Il prend sa retraite en 2000 lorsque Samuel entre, lui, dans la vie active. 15 ans dans le « digital ». Il aura connu le boom d’internet, la réussite sociale et familiale, les voitures de sports, mais aussi le stress et les contraintes d’un chef d’entreprise, d’une vie connectée et paradoxalement, si déconnectée… jusqu’à l’explosion, jusqu’à l’implosion, jusqu’à ce point de non-retour où la résilience n’est même plus un remède. « Il faut tout changer sinon, rien ne change ». Samuel décide donc de tout plaquer, vraiment tout…

Mais on vous le disait, la vie est faite de rencontres. Il n’y a pas de hasard. Au moment où il touche le fond, Samuel tombe sur Marcel, qui dormait dans son hangar pendant toutes ces années. La poussière et l’hibernation n’ont pas affaibli la bête. Marcel démarre au premier tour de clé. Comme s’il attendait ce moment-là depuis plus de quinze ans…

Samuel va passer deux longues années dans ce camion non aménagé, dans un garage. Deux années d’errance qui vont finalement l’amener à l’essentiel, à se recentrer, s’écouter, se ressourcer et surtout, s’autoriser à rêver. Rêver de voyages, d’horizon, d’embruns, de lever de soleil, de rencontres… Se projeter dans une nouvelle vie qu’il aura choisie, sans strass ni stress… Loin d’un garage sombre et fermé.

Il décide alors d’aménager Marcel. De créer sa nouvelle maison, à son image. L’essentiel dans quelques m2… Mais surtout : quatre roues et le champs des possibles. Son rêve de gosse devient celui de ses propres enfants. Comme une transmission logique. Un projet de vie pour se reconstruire et renaître de ses cendres, mais surtout pour se rapprocher d’eux. Pour rattraper le temps qui lui filait entre les doigts. Pour les amener au bout du monde, de « leur » monde. Pour leur montrer que dans la vie, « rien n’est facile et que pourtant, tout est possible ».

La suite, Samuel, en bon professionnel du digital, la partage sur Instagram et bientôt sur un blog. De belles photos et des textes travaillés et sincères d’une nouvelle vie de papa nomade et philosophe. Une vie où l’ « on se satisfait de si peu, car ce peu, c’est déjà beaucoup ».

Et c’est pour ça qu’on a choisi Samuel pour représenter MeroMero. Il incarne une vie simple, pure et authentique. Ca ne vous rappelle rien ? C’est la signification même de « Mero » en espagnol. Pas de hasard on vous dit… Et vous savez quoi ? Sans qu’on soit au courant, Samuel recevait son sac Squamish le jour même de son anniversaire !

On ne peut que vous encourager à suivre son compte Insta @Marcelvibes et son blog www.marcelvibe.com. Attention, on vous prévient, ça va vous donner envie de tout envoyer balader !

– Papa, c’est loin le Portugal ?
– Pas trop, mais avec Marcel, c’est très long…
– Alors on y va Papa !

(M.A.J du 05/08/19)
Le récit de ce Road Trip au Portugal avec ses enfants est à lire sur son blog.

Laisser un commentaire