Des « Instagram husbands » en détresse…

Il y a quelque temps, en cherchant des infos sur le métier des « influenceurs » (si, si, c’est un métier), on a découvert une vidéo qui nous a bien fait rire et qu’on a souhaité partager avec vous (si vous ne l’avez pas déjà vue). Après tout, un blog, c’est fait pour ça ! Parler des produits, de nos valeurs, de la vie quotidienne chez MeroMero, mais aussi écrire sur de sujets plus insolites et décalés.

Aujourd’hui on s’intéresse donc à vous les hommes. Plus particulièrement aux « instragram husbands », ces maris, papas ou simplement petits copains qui ont la chance (ou pas ;-)) de vivre en couple avec une blogueuse/instragrammeuse. Vous savez, ces « influenceuses » qui partagent leur (vraie ?) vie, leur maison, leurs enfants, leurs voyages, leurs chaussures… Oui, ces mamans parfaites qui nous font rêver mais aussi, avouons-le, nous énervent quand même un peu !

Mais dites-vous que l’envers du décor n’est sans doute pas si rose. Que leur maison, à un moment donné, doit aussi être mal rangée, avec du feutre sur les murs et des vieilles coquillettes collées sur le Beni Ouarain* de la salle à manger, que leur bébé doit aussi vomir sur leur chemisier et que la baignoire n’est pas toujours remplie de fleurs… Mais tout ça, on ne le voit jamais ! Par contre, certains maris ont craqué et on souhaité témoigner de leurs conditions d’« Instragram Husbands ». On ne vous en dit pas plus, regardez plutôt la vidéo qu’ils ont faite. C’est en anglais mais pas besoin d’être bilingue pour comprendre leur détresse :

Alors ? Avouez, ça fait tout de suite moins rêver non ? Toutes ces situations absurdes, la balade ruinée par des pauses incessantes, les assiettes qui deviennent un art visuel (et qu’on finit par manger froides), les risques entrepris pour capturer « l’instant » soigneusement mis en scène, et puis le drame si vous osez tremper les lèvres dans votre cappuccino avant de l’avoir immortalisé !!! Franchement, à choisir, vous préférez quoi ? Perso, je déteste le café froid…

Allez, pour faire durer un peu le plaisir, on vous a fait une petite sélection des meilleurs moments « behind the scenes » :

Nous en tout cas ça nous amuse beaucoup, surtout depuis qu’on s’est rendu compte… qu’on faisait pareil ! A un détail près : je n’ai pas mon mari à porté de main pendant la journée. Ici, ce serait plutôt le « Instragram Intern », hein Laura ? 😉

A défaut d’être devenu un blog influent ou photographe de natures mortes au format carré, on s’est mis aux réseaux sociaux pour partager un peu de MeroMero avec vous. On ne sait pas si on fait rêver ou si ça fait vendre davantage. En tout cas, on souhaite simplement partager notre aventure, celle d’une petite marque qui se lance, d’une « entrepreneurE » débordée et d’une supermaman imparfaite (ou l’inverse, ça marche aussi ;-)).

Bref, si tu nous lis, toi blogueuse et instragrammeuse influente, continue à exploiter ton mari (et tes enfants) et fais-nous rêver !

* un Beni Ouarain est un tapis marocain « ultra tendance » en laine à poils blancs, donc théoriquement incompatible avec une cuisine et des enfants 😉

Laisser un commentaire